Xavier THEUNIS
Né en 1978 en Belgique.
Vit et travaille à Nice.
THEUNIS

Présentation

Oeuvres

Editions

Textes

L’œuvre, si jeune encore, de Xavier Theunis est impressionnante au premier abord par l’intention de maîtrise formelle qui sous-tend chacune de ses réalisations. Dans un contexte contemporain où l’art s’illustre souvent par une sorte de laisser-aller donnant à des ébauches approximatives le statut d’œuvres à part entière sous les prétextes divers de la  spontanéité, de la parodie critique ou de la force, Theunis révèle avec un panache non dénué de provocation le défi d’un certain formalisme attaché au travail bien fait.
Ce formalisme apparent qui nimbe l’œuvre entière d’un peu de froideur aristocratique est sans doute la réinterprétation par l’artiste de la formation qu’il a reçue à La Villa Arson, puis comme assistant d’artistes maîtres de la rigueur (John Armleder, Pascal Pinaud, ….). 
Pourtant la qualité de la facture, si elle est indicative d’une éthique assez intransigeante de la forme accomplie, ne doit pas masquer la richesse du travail et la complexité de ses arrière-plans. De ce point de vue il faut pointer en premier lieu le climat de réflexivité émanant de l’œuvre, qu’il s’agisse d’allusions à l’histoire de l’art mettant en perspective la rigueur de l’Art Minimal, la problématique du détournement des objets dans la sculpture d’inspiration mobilière des années 80, l’intelligence spatiale du « In Situ » des années 90 ou certains accents Néo Pop des années 2000, toutes ces facettes affleurent quelquefois simultanément, non pas sous l’espèce de citations historiques, mais sous celles plus subtiles de réminiscences, d’allusions, de collages, de reprises, de réinterprétations qui forment le fond mémorial du travail et fondent la qualité de sa relation à l’histoire.
Pourtant ces éléments de sérieux dans l’ordre formel et intellectuel du travail ne sont opératoires du côté de l’œuvre que parce qu’ils sont travaillés par un humour particulier, source de décalages et de sauts qualitatifs programmant  l’invention poétique et les déplacements polymorphes caractéristiques des réalisations proposées par l’artiste. Cet humour peut fonctionner sur le principe d’une légère froideur insolite quand il propose la réaffectation esthétique d’objets fonctionnels déréalisés par leur présentation (évocation d’une cheminée en lévitation, empilement sculptural d’objets en verre, images de catalogues transformées en natures mortes fantomatiques, figurations d’agencement, mobiliers stylisés par la représentation informatique….). Il peut ouvrir aussi une forme de recyclage, un « art d’accommoder les restes » avec les collages de chutes d’atelier donnant une suite somptueuse de dessins néo-constructivistes. Il peut encore évoquer une poésie du sublime à connotations romantiques, images d’immensités nocturnes faiblement étoilées, à partir de l’inversion d’une photographie numérique sans sujet où apparaissent simplement quelques grains de poussière, ou, dans le même ordre d’idée mais à rebours, partant d’une photographie de maison dans un paysage, mettre en évidence l’étrangeté sculpturale de ce volume blanc révélé par la lumière d’un rayon de soleil sous un ciel crépusculaire. (...)

Jean-Marc REOL Novembre 2007


Biographie

SÉLECTION D'EXPOSITIONS PERSONNELLES



2014 Non peut-être !, Galerie contemporaine du Mamac, Nice
2013 Tout ça ne nous rendra pas le Congo, Backslash Gallery, Paris
2011 Ode au stoemp, Del'art, Nice
2010 ONE MAN SHOW, La Cartonnerie/ Art-O-Rama, Friche de la belle de mai, Marseille
2009 Scherp & schieve, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul


SÉLECTION D'EXPOSITIONS COLLECTIVES



2014 Autour du legs Berggreen, Mamac, Nice
Wish You Were Here, Galerie Catherien Issert, Saint-Paul
2013 Moi et les autres V, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
De leur temps (4), Organisée par l'ADIAF, Le Hangar à bananes, Nantes
(De)constructions, Backslash Gallery, Paris
Commissariat pour un arbre #4, Une proposition de Mathieu Mercier, Jardin Botanique de Bordeaux
Des oeuvres qui prennent toute la place, Galerie Bertrand Baraudou, Paris
Macumba nigth club editions party, Cité internationale des arts, Paris
Collection LGR/Découpages, Centre d'art Le Lait, Albi
Moi et les autres IV, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
2012 Family & Friends, Backslash Gallery, Paris
Exposition collective, 7.5, Nice.
Group Show, Galerie Maud Barral, Nice
Moi & les autres, Galerie Catherine Issert, Saint Paul
2011  絲印, Macumba Night Club, Nice
Backstage, Backslash Gallery, Paris
Installation à ciel ouvert, Coaraze
Drawing Now, Carroussel du Louvre, Paris
La couleur en avant, Mamac, Nice
Group Show, le Cube Orange, Paris
2010  Salon du dessin contemporain, Carroussel du Louvre, Paris
SLICK, Esplanade du Palais de Tokyo, Paris
ACCA cycle 5, BP, DESCAMPS, LAYRAC, PINAUD, SCHMITT, THEUNIS, Galerie Catherine Issert
2009  Art Paris, Paris
Salon du dessin contemporain, Carreau du Temple, Paris
Discocactus, Jardin exotique, Monaco
Moi et les autres III, galerie Catherine Issert, Saint Paul.
2008  SLICK, espace le 104, Paris
After, galerie des multiples, Paris
Moi & les autres II, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
Still Lovin' You, Galerie de la Marine, Nice
45 mille Baci from Budaque (Offshore II), Lodge des Dauphins, Budaque, Guinée Bissau.
2007  With a little help from friends, Magazin Four Wheels, Nice
2006  Exposition Dessin, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
Moi & les autres I, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
Drapeaux d'artistes, manifestation du Consiel Général des Alpes-maritime, Contes
2005  Karim Ghelloussi, Aïcha Hamu, Xavier Theunis, Galerie Catherine Issert, Saint-Paul
Le Dojo, Le Dojo, Nice
2004  Uno uno prima, Palazzo duccale, Lucca
Génération 2004, Galerie des Ponchettes , Nice
Les assureurs, Villa Arson, Nice
2003  Sancta maria del Olivo, Chapelle Sancta maria des Olivo, Beaulieu-sur-Mer
Lee 3 tau Ceti Central Armory Show, galerie d’Essais, Villa Arson, Nice
Solsticium, Villa Arson, Nice
Galerie Catherine Issert - 2 route des Serres - 06570 Saint-Paul - France - T. +33(0)4 93 32 96 92 - F. +33(0)4 93 32 78 13 - info@galerie-issert.com