Claude VIALLAT: Aqui issert

« L’OBJET DE LA PEINTURE C’EST LA PEINTURE ELLE-MÊME » Claude Viallat.

 

Claude Viallat est né en 1936 à Nîmes où il vit et travaille encore aujourd’hui.

 

Membre fondateur de Supports/Surfaces, Claude Viallat appose depuis 1966 sa forme emblématique sur des toiles libérées du châssis : « Forme neutre, ni figurative, ni organique, ni géométrique, ni symbolique, une forme pour toutes les autres. »

 

L’artiste, plus attaché au processus que la forme elle-même, maintient son unique système depuis cinq décennies.
«  La notion de redites, de séries ou de répétitions, devient une nécessité de fait. (…) Une toile- pièce- seule n’est rien, c’est le processus - système- qui est important. »

 

La matière du support imprégné donne à la forme, en fonction de son tissage et de sa texture, un contour plus ou moins net, une intensité plus ou moins forte.

L’art de Viallat se caractérise par la somptuosité de la couleur qui l’impose comme l’un des grands coloristes de l’histoire de la peinture occidentale.

 

Des références multiples sont revendiquées par l’artiste : Matisse : «Matisse m’a accompagné, suivi, et c’est une présence forte, insistante. », Picasso mais aussi Simon Hantaï et les américains Jackson Pollock, Sam Francis, Jules Olitski, Morris Louis et Kenneth Noland. ; Elles alimentent une œuvre qui intègre également la pratique du dessin tauromachique.

 

 Il puise aussi son inspiration et sa posture de travail ( accroupi au dessus de son support posé au sol) dans les arts premiers.

A cette mise à l’épreuve de la peinture viendront s’ajouter à partir du milieu des années quatre vingt des objets : bois flottés, cerceaux…



L’ ouverture de la galerie en 1975 se fit avec la complicité de Claude Viallat, alors agé de 39 ans et entouré pour l’occasion de Bernard Pagès, Patrick Saytour, Toni Grand et Christian Jaccard.